Agenda
vendredi, 03 février 2023, 19:00
- 22:00
Lausanne, lieu à venir

...agenda complet

...plus de communiqués

Editos du Journal d'Uniterre
mardi, 04 octobre 2022
#


Un nouveau duo de choc a repris les postes de Michelle Zufferey et Mathias Stalder au sein du secrétariat d’Uniterre. Des dossiers d’une importance capitale nous attendent : dépôt d’initiatives parlementaires, en collaboration avec l’Intergroupe Parlementaire Souveraineté Alimentaire (IPSA), mise en œuvre de la déclaration sur les droits des paysan.ne.s et des autres personnes travaillant en zone rurale (UNDROP) dans les politiques intérieurs et extérieures suisses, et la mise sur pied d’une campagne de sensibilisation sur des prix justes et des filières transparentes qui sera lancée en avril 2023 lors de la Journée internationale des luttes paysannes. La boussole qui guidera nos actions est à la base de notre organisation : la défense des droits des paysan.ne.s, le développement d’une agriculture durable en prenant en compte la sécurité économique des productrices et producteurs et la défense d’une agriculture de proximité, solidaire, diversifiée, respectueuse des êtres humains, des animaux et de l’environnement.

Dans le domaine agricole et alimentaire, le rapport de force est de plus en plus déséquilibré : d’un côté, les mastodontes oranges de la grande distribution contrôlent 80% du marché helvétique, jouissent d’une force de négociation démesurée et élaborent des pratiques commerciales déloyales ; de l’autre, les paysan.ne.s voient leurs revenus diminuer et ne disposent pas nécessairement des moyens légaux et financiers pour contester ces pratiques commerciales injustes et honteuses. La rémunération équitable et juste du travail paysan, donc des prix couvrant les coûts de production, est le premier pas vers la construction de systèmes agricoles durables. Mais, nous ne pourrions l’atteindre sans l’établissement de filières agricoles transparentes.

La fixation des prix pour des denrées agricoles, tout au long de la chaîne de valeur, reste un élément très opaque. La transparence est un élément crucial, dans la mesure où cela permet aux consommatrices et consommateurs d’avoir toutes les informations nécessaires pour faire des choix éclairés. Cela sert également aux productrices et producteurs de vivre dignement de leur production. Le marché « libre » ne fonctionne pas et appauvrit la paysannerie au détriment de grandes entreprises. Pour des millions de paysan.ne.s, d’ici et d’ailleurs, la main invisible est très visible et les traités de libre-échange ont des conséquences désastreuses. Parce que notre alimentation – locale, saine et de qualité – vaut plus que les profits de quelques multinationales !

L’agriculture nous concerne toutes et tous ! Nous ne saurions faire tout ce travail sans l’appui de notre base paysanne. La mobilisation collective est essentielle pour atteindre nos revendications. Consommatrices et consommateurs, productrices et producteurs, toutes et tous ensemble, exigeons des prix justes, des filières transparentes et le respect des droits des paysan.ne.s pour une agriculture véritablement durable.

Par Katharina Schatton et Alberto Silva, secrétaires d'Uniterre

...éditos précédents

...plus d'articles internationaux

Uniterre - sections

...plus d'infos des sections