Que faisons-nous?

Uniterre est une

organisation paysanne indépendante

qui s’engage pour

  • Des prix justes et des filières transparentes
    Depuis sa fondation en 1951, Uniterre poursuit son objectif de prix rémunérateurs : pas d’agriculture durable sans durabilité économique des fermes. Des prix équitables et des contrats d’achat à long terme, avec des quantités définies, doivent garantir une vie décente et des investissements futurs qui tiendront compte du bien-être animal et des ressources naturelles limitées.
  • La souveraineté alimentaire et l’agroécologie
    Avec le mouvement paysan international La Via Campesina, Uniterre s’engage en faveur de la souveraineté alimentaire. Définie en 1996, la souveraineté alimentaire désigne le DROIT d’une population, d’une région ou d’un pays à définir sa politique agricole et alimentaire, sans dumping de prix vis-à-vis de pays tiers. L’agroécologie, qui favorise une agriculture diversifiée, trace la voie vers la souveraineté alimentaire, tout en faisant barrière aux OGM ou au brevetage du vivant.
  • La mise en œuvre de la Déclaration des droits des paysan·nes
    Adoptée en 2018 à l’Assemblée des Nations unies, la Déclaration des droits des paysan·nes et des autres personnes travaillant dans les zones rurales (UNDROP) vise à défendre la paysannerie de la privatisation, de la libéralisation des marchés agricoles, de la spéculation boursière des produits alimentaires et de l’accaparement de terres. Elle englobe le droit aux semences, à la terre, à l’eau et à toutes les ressources communes nécessaires. La Suisse a voté en faveur de cette déclaration. Il s’agit maintenant de la mettre en œuvre dans nos politiques intérieures et extérieures.
  • Sortir la production agricole des traités de libre-échange
    Les accords de libre-échange (ALE) nuisent à l’agriculture dans le monde entier. Les produits agricoles doivent être protégés contre les importations de denrées alimentaires bon marché, et doivent être exclus des ALE. L’approvisionnement de la population en denrées alimentaires nationales est une priorité.
  • Faciliter l’accès à la terre, en particulier pour les femmes et les jeunes
    Ici comme partout ailleurs, les femmes ont un accès très limité à la terre. En Suisse, elles détiennent ou gèrent seulement 6 % des domaines agricoles. Le travail et le revenu devraient être répartis de manière équitable entre hommes, femmes et jeunes. Nos politiques doivent encourager l’augmentation du nombre de personnes actives dans les fermes : nous nous battons pour une agriculture créatrice d’emplois et des campagnes vivantes !

Visitez notre ancien site internet.

Équipe

Membres actuels (par ordre alphabétique) :

Rudi Berli

Rudi Berli

Politique agricole, actions – 20%
r.berli(at)uniterre.ch

Berthe Darras

Berthe Darras

Commission lait, lait équitable, commission jeunes et accès à la terre – 50%
b.darras(at)uniterre.ch

Ulrike Minkner

Ulrike Minkner

Commission des femmes, rédaction et mise en page du journal – 30%
u.minkner(at)uniterre.ch

Claude Mudry

Claude Mudry

Comptabilité, gestion des adresses – 25%
c.mudry(at)uniterre.ch

Eline Müller

Eline Müller

Communication, réseaux sociaux – 10%
e.muller(at)uniterre.ch

Vanessa Renfer

Vanessa Renfer

Commission viande, UNDROP, communication et rédaction des mots d’ordre – 20%
v.renfer(at)uniterre.ch

Katharina Schatton

Katharina Schatton

Coordinatrice Suisse alémanique, secrétaire du Groupe interparlementaire souveraineté alimentaire et campagnes – 40%
k.schatton(at)uniterre.ch

Alberto Silva

Alberto Silva

Chaînes de valeur agricoles, coordination du bureau, Groupe interparlementaire souveraineté alimentaire et campagnes – 60%
a.silva(at)uniterre.ch

Comité

Le comité directeur est composé d’au moins 5 membres, élu·es par l’assemblée générale pour 3 ans. La majorité des membres du comité directeur tirent au moins une partie de leur revenu de l’agriculture. Le comité se réunit au moins quatre fois par an. Il est l’organe exécutif d’Uniterre.

Membres actuels du comité (par ordre alphabétique) :

Maurus Gerber

Maurus Gerber

Président – GR

Philippe Reichenbach

Philippe Reichenbach

Vice-président – NE

Florian Buchwalder

Florian Buchwalder

BS/BL

Christine Gerber

Christine Gerber

JU/JU-BE

Yves Batardon

Yves Batardon

GE

Christian Hutter

Christian Hutter

BE

Laurent Vonwiller

Laurent Vonwiller

AG

Assemblée générale

L’assemblée générale ordinaire d’Uniterre a lieu une fois par an, en général courant mars.
Retrouvez ici les procès-verbaux des dernières années :

2022
2021 AG ordinaire
2021 AG extraordinaire
2020: AG n’a pas eu lieu pour cause de covid
2019
2018 AG ordinaire
2018 AG extraordinaire
2016

Sections

Les sections sont la colonne vertébrale organisationnelle et l’ancrage local d’Uniterre. Elles organisent des rencontres régulières, des visites de fermes et des manifestations sur différents thèmes. Prenez contact avec nos représentant·es locaux·ales si vous souhaitez vous engager dans une section.

Romandie:

Neuchâtel

Philippe Reichenbach
079 640 89 63
neuchâtel(at)uniterre.ch

Suisse alémanique:

Bâle ville/ campagne

Florian Buchwalder
079 470 70 48
basel(at)uniterre.ch

Berne

Daniel Flühmann
078 845 48 99
bern(at)uniterre.ch

Suisse italienne:

Commissions

Commission lait

La commission lait s’occupe de toutes les questions en rapport avec le marché laitier (pour plus de détails, voir également la page production laitière).

Contact : Philippe Reichenbach, producteur de lait à La Chaux-de-Fonds, 079 640 89 63, boisdarbre1971(at)gmail.com

Commission jeunes

Comprend des jeunes de toute la Suisse. Elle s’intéresse surtout aux questions d’accès à la terre (pour plus de détails, voir également la page jeunes et accès à la terre).

Contact : Berthe Darras, secrétaire à Uniterre, 079 904 63 74, b.darras(at)uniterre.ch

Commission grandes cultures

S’engage pour une culture diversifiée et durable (pour plus de détails, voir également la page grandes cultures).

Contact : Vanessa Renfer, paysanne et éleveuse, secrétaire à Uniterre, 078 821 24 83, v.renfer(at)uniterre.ch

Commission viande

S’engage pour l’élevage paysan qui garantit le bien-être des animaux et la protection de nos ressources (pour plus de détails, voir également la page viande).

Contact : Vanessa Renfer, paysanne et éleveuse, secrétaire à Uniterre, 078 821 24 83, v.renfer(at)uniterre.ch

Commission femmes

Nous nous engageons pour des conditions cadres équitables pour les femmes dans l’agriculture (pour plus de détails, voir également la page femmes).

Contact : Ulrike Minkner, ancienne présidente d’Uniterre, 032 941 29 34, u.minkner(at)uniterre.ch

Commission de gestion

Est l’organe de contrôle et de gestion interne et modère les éventuels conflits.

Contact : Alexis Corthay, paysan à Genève, 079 685 71 67, acorthay(at)bluewin.ch


 

 

La Via Campesina (LVC) et la Coordination Européenne Via Campesina (ECVC)

Ce mouvement international défend l’agriculture paysanne, la souveraineté alimentaire et lutte pour la justice sociale et la dignité. Il s’oppose à l’agriculture industrielle et aux multinationales, car elles détruisent les relations sociales et l’environnement. Les femmes jouent un rôle central au sein de La Via Campesina : la défense de leurs droits, l’égalité des genres et l’élimination de toutes les formes de violence sont au centre des préoccupations de l’organisation. Les jeunes ont également un rôle important à jouer et constituent une force d’inspiration. Il existe d’ailleurs une articulation des femmes et une articulation des jeunes.

La Via Campesina est composée de 182 organisations locales et nationales dans 81 pays du monde entier et regroupe environ 200 millions de paysan·nes, ainsi que des sans-terres, des femmes rurales, des berger·es, des pêcheur·ses, des indigènes et des ouvrier·es agricoles. Uniterre en fait partie et compte parmi les co-fondateurs d’ECVC, qui est représenté dans 21 pays européens par des organisations locales.

La Via Campesina
Coordination Européenne Via Campesina

Statuts et charte

Télécharger les statuts d’Uniterre en cliquant sur l’image ci-dessous :

La charte d’Uniterre est en cours d’élaboration. Lorsqu’elle sera terminée, il sera possible de la télécharger sur cette page.

Histoire

Uniterre est une organisation paysanne constituée en association. Elle a été fondée en 1951 en Suisse romande sous le nom d’Union des Producteurs Suisses (UPS). En 2001, elle a pris le nom d’Uniterre. Depuis la grève du lait en 2008, Uniterre est également présente en Suisse alémanique. Son objectif est la défense économique et morale des paysannes et des paysans et du monde rural face aux autorités politiques, à l’économie et à l’administration.

Uniterre participe aux discussions lors de l’adoption de lois et d’ordonnances qui concernent l’agriculture. Cela vaut également pour les thématiques environnementales, l’aménagement du territoire et la protection des eaux. Nous intervenons dans l’intérêt d’une agriculture durable, diversifiée et socialement équitable, en particulier là où le revenu agricole est concerné.

Uniterre a soutenu dès le début le mouvement de l’agriculture contractuelle de proximité (ACP) et de l’agriculture solidaire. Elle s’engage pour des circuits locaux aussi courts que possible.