Représenté·es par Avocat·e·s pour le Climat, des agriculteur·rices, viticulteur·rices, maraicher·ères et arboriculteur·trices venu·es de Zürich, Schwytz, Genève, Neuchâtel ou encore Vaud ont déposé une requête auprès du DETEC (Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication) tendant à ce que les autorités prennent toutes les mesures nécessaires pour respecter ses engagements internationaux et nationaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. 

Les producteur·rices de nourriture sont les premières personnes touchées et concernées par le dérèglement climatique. L’intensification des épisodes météorologiques extrêmes (sécheresse, grêle, inondation, ravageurs) entraine une pression sur les ressources naturelles et donc sur les moyens de production. Ceci a pour conséquence des pertes de récolte considérables, ce qui signifie une diminution du chiffre d’affaires.

En plus de la forte pression sur les prix des produits agricoles, les paysan·nes sont victimes d’une pression supplémentaire dans leur travail quotidien. Le gouvernement suisse ne respecte pas ses engagements internationaux en termes de protection climatique et un récent rapport de l’Agence International de l’Énergie (AIE) démontre que la Suisse ne sera pas en mesure de respecter la Loi sur le Climat et l’Innovation, pourtant validée par le peuple en juin 2023.

Le DETEC, par sa politique climatique insuffisante, ne prend pas en compte les enjeux urgents liés à la protection du climat : l’absence de mesures sérieuses de la part du DETEC pour préserver la population suisse contre le dérèglement climatique met en danger la production agricole suisse.

Nous réclamons donc un fort courage politique pour permettre le développement et le maintien d’une agriculture locale et résiliente. En améliorant le revenu des agriculteur·rices, à travers des prix équitables, nous pouvons concilier protection de l’environnement et production agricole. Nous n’avons plus le luxe d’attendre : les prix équitables sont le premier pas vers une agriculture véritablement durable.

 

Le texte de la requête est disponible sur le site web : avocatclimat.ch/documents