jeudi, 15 juin 2017, 14:09
jeudi, 15 juin 2017

valentina2Après 11 ans au service des paysannes et paysans d'Uniterre, Valentina Hemmeler Maïga nous quitte pour relever d'autres défis professionnels. Ci-après son message aux membres du comité.

Chères amies, chers amis,

C’est en effet avec un mélange de tristesse et un pincement au coeur et néanmoins une certaine excitation que j’ai fait ce choix, dicté essentiellement par des raisons d’équilibre familial. Uniterre et ses idées m’ont habitée pendant les 11 ans que j’ai passés avec vous. A tel point que la frontière entre le travail et le privé s’est petit à petit estompée rendant les choses difficiles dans la durée et je ne voyais pas de perspectives d’amélioration.

Je reste profondément convaincue qu’Uniterre a une totale légitimité dans le paysage agricole suisse et international. Notre association traverse des moments difficiles, mais ils ne sont ni les premiers ni les derniers dans son long parcours qui se poursuivra assurément. Je crois qu’Uniterre a besoin de chacun-e d’entre vous, que c’est vous, les paysannes et les paysans d’Uniterre qui pouvez porter haut la flamme du syndicalisme paysan. C’est en repartant du travail du terrain, par des moments d’échanges et de convivialité, comme vous avez été en mesure de le faire il y a encore peu de temps, que vous pourrez redonner un souffle à ce mouvement qui n’attend que de repartir de plus belle. C’est la solidarité, l’échange et le partage, les actions simples, symboliques et fortes qui peuvent réveiller les consciences de vos collègues comme des partenaires ou adversaires des systèmes alimentaires. Il faut croire en votre force, ne pas douter un seul instant de votre légitimité. Il faut prendre le temps de construire et ne pas se laisser dicter l’agenda et le rythme par les autres.

Tout au long de ces 11 ans, j’ai apprécié les échanges avec chacun-e d’entre vous : vous portez une grande richesse en vous, celle-ci n’attend que d’éclore, n’en doutez pas !

Je crois que le système alimentaire et économique mis en place ces trente dernières années arrive véritablement à bout. Ce sont des mouvements comme celui d’Uniterre qui peuvent proposer des voies et des voix alternatives à celles qui nous mènent dans le mur. Rappelez-vous que vous n’êtes pas seuls à mener cette barque, certes encore un peu chétive dans cet océan tumultueux, mais que vous êtes accompagnés par des mouvements similaires à travers le monde, mouvements constitués de vos collègues paysans mais aussi par d’autres forces progressistes qui constituent la société civile. Construisez en Suisse, avec nos réalités, l’agriculture et l’alimentation de demain, en vous alimentant au quotidien des belles énergies et idées qui viennent des 4 coins du globe.

Longue vie à Uniterre !

A très bientôt lors d’une manif ou de rencontres spontanées, les occasions ne manqueront pas !

Valentina Hemmeler Maïga