Début janvier nous avons eu la joie de découvrir qu'un grand distributeur vendait le pack de 10 litres d'eau (12.90.-) plus cher que le pack de 10 litres de lait (11.95.-). En somme, la vie de la vache et celle du paysan semblent compter pour du beurre. A 1.20.- /litre, le prix du lait vendu au consommateur reflète parfaitement les réalités du marché laitier actuel. Un prix au producteur à 50 cts, une marge pour le transformateur de 30 cts et de 40 cts pour le distributeur. Le problème c'est que le prix payé au producteur ne couvre que la moitié de ses coûts de production. Ainsi, les seuls qui conservent joyeusement leurs marges, envers et contre tout, sont les distributeurs et les transformateurs alors que le paysan lui, divise son revenu par deux.
La Commission européenne tente de faire passer en force sa proposition douteuse sur les perturbateurs endocriniens après avoir été condamné par la Cour de justice de l'UE pour son inaction fautive. À ce jour, aucune décision n'a encore été prise et la pression publique ne fait que grandir. Pour faire encore plus pression, une pétition a été lancée.
> signer la pétition
RTS1 - A bon Entendeur du 21 février 2017
ABE a comparé les prix pour des produits alimentaires de base chez 6 grands distributeurs. Comparaison entre les enseignes, comparaison également dans le temps. L'arrivée des hard discounters en Suisse devait apporter plus de concurrence, le consommateur devrait être gagnant. Est-ce le cas? Quelles conséquences du côté des producteurs?
Réalisateur: Yann-Olivier WichtJournaliste: Delphine Misteli
>> voir l'émission en ligne
La mention « hors-sol » est sensée disparaître des étiquetages des fruits et légumes suisses à partir de janvier 2017 : une décision inacceptable pour beaucoup !
Dans un contexte où le consommateur est en demande croissante de traçabilité, de plus d'informations sur l'origine et la qualité de ce qu'il mange, l'annonce de la suppression de la mention « hors-sol » des étiquettes des fruits et légumes suisses semble incroyable !
Nous restons fidèles à notre vision !
Seul un petit nombre de parlementaires soutient ouvertement notre initiative pour la souveraineté alimentaire. Nous pouvions nous y attendre, puisqu'il est impossible de répondre à nos revendications avec des bouts de sparadrap.
Fin novembre 2016, le Conseil des Etats a décortiqué l'initiative de l'Union suisse des paysans (pour la sécurité alimentaire) et présenté un contre-projet.
Les inscriptions sont ouvertes
Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site de la semaine du goût ou renvoyez nous le document en lien ci-dessous avant le 30 avril.
Les Parrains 2016 sont Theres et Markus Dettwiler, producteurs à Ormalingen (BL) et la Ville du Goût, Liestal.
Pour rappel, pour les membres d'Uniterre, l'inscription est gratuite. Pour cela il est important de le spécifier lors de l'inscription.
site de la Semaine du goût
Télechargement du formulaire d'inscription
Pour la 3ème année consécutive, Uniterre est partenaire de la Semaine du Goût.
Tous les événements sont sur le site www.gout.ch.
Nous souhaitons vous présenter ici une sélection d'événements organisés par des membres d'Uniterre! Nous vous encourageons vivement à y participer!
Pour la seconde année consécutive, les membres d'Uniterre comme le syndicat, vous invite à leur table à l'occasion de la Semaine du Goût! C'est une occasion rêvée de renforcer les liens entre les paysans et la population. Curieuse des goûts à découvrir ou à retrouver, cette dernière est friande d'en comprendre les origines.
Pour la seconde année consécutive, Uniterre et ses membres dressent la table!
La semaine du Goût est une occasion rêvée d'entrer en contact direct avec la population. Curieuse des goûts à découvrir ou à retrouver, elle est friande d'en comprendre les origines. Une occasion à ne pas manquer.
Que ce soit chez les paysannes et les paysans, en ville, dans les villages ou restaurants, les membres d'Uniterre s'activent pour vous recevoir.
Au menu, brunchs, films, raclettes, fondues, visites, débats, expositions!
De quoi titiller l'esprit et les papilles.
Découvrez le menu!
Et voici que s'achève la première édition du partenariat entre Uniterre et la Semaine du Goût. Pour Uniterre, participer à cet événement c'était, une fois de plus, montrer notre ouverture aux questions alimentaires et aux attentes des consommateurs. Ce fut un joli succès.