lundi, 16 septembre 2019

Chères et chers collègues,

nous vous invitons à une manifestation pour un marché du lait équitable et transparent devant EMMI, Seetalstrasse 200 à Emmen

Le mardi 17 septembre 2019, de 11h - 12h

Mobilisez vous avec nous ! Nous avons besoin de votre présence pour cette manifestation. Faites suivre cette annonce à vos collègues paysannes et paysans, producteurs et productrices de lait !

  • Le soi-disant "tapis vert", a été introduit cette année et devrait garantir une hausse du prix du lait de 3.- cts/l. Le prix indicatif a été relevé à 71 cts. !
  • Qu'en est-il ? Nous demandons que ce prix ait valeur départ ferme pour le segment A !
  • Nous demandons que les livraisons des segments B et C soient volontaires et sans incidence sur le volume du segment A !
  • Nous exigeons que les primes à la transformation fromagère soient payées aux producteurs comme l'exige la loi !
  • En ce temps de luttes pour une limitation du changement climatique, où tous aiment parler de développement durable, nous affirmons le fait qu'il n'y aura aucun "tapis vert", aucune production durable sans une rémunération qui paye équitablement le travail paysan !

Emmi a engrangé 700 millions de bénéfices durant les 5 dernières années. Le chef d'Emmi a gagné CHF 1'421'000.- en 2017. Pour leur part Coop et Migros ont réalisé un bénéfice de 473 respectivement 475 millions en 2018. Ces chiffres montrent que pour certain il ne s'agit pas d'un tapis vert mais d'un tapis rouge. Ceci alors que les producteurs livrant à Emmi touchent 50 cts/l . Il est temps d'exiger une répartition juste de la plus-value engrangée. Car la production alimentaire n'est pas une activité déficitaire elle est indispensable et elle produit de la richesse ! Le seul hic c'est que cette richesse n'arrive pas chez les paysans et les paysannes.

Depuis plus d'une décennie, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) couvre le détournement organisé de l'argent des contribuables. Le fait est que les transformateurs et les fromageries n'ont pas toujours transmis le supplément à la transformation fromagère (15 cents/kg de lait) aux producteur.trice.s de lait et l'ont retenu pour eux-mêmes. L'OFAG en avait conscience ce que confirme l'analyse de la recherche agronomique suisse (2014*). Selon cette étude seulement 60% des primes fromagères ont effectivement été rétrocédées aux producteur.trice.s de lait.

En 2018, Emmi, la plus grande entreprise de transformation du lait, a perçu à elle seule 50,3 millions de francs de primes fromagères.

samedi, 14 septembre 2019

Conférence de Paul Ariès

samedi, 14 septembre 2019

samedi 14 sept:

de 7h à 13h - stand au marché à la Tour-de-Peilz, place des Anciens-Fossés 1 à Vevey

Puis de 14h à 18h rue d'Italie 20


Dimanche 15 sept:

de 9h à 16h rue d'Italie 20


dimanche, 08 septembre 2019

Pour plus d'informations, www.prospecierara.ch

samedi, 31 août 2019

Le 31 août, on vous donne RDV à Saignelégier pour une marche revendicative jusqu'au village des Enfers, avec des habitant.e.s de la région et des paysan.ne.s, qui souhaitent mettre en avant leurs réalités et leurs revendications. Comme le montre le dernier rapport du GIEC, l'agriculture et la gestion des sols nous concerne toutes et tous ! Soutenez la 1ère manif des campagnes pour le climat et la dignité des paysan.ne.s !

Plus d'informations:

https://www.facebook.com/events/773463913055346/
mardi, 16 juillet 2019
#

Nous nous sommes retrouvés en ce mardi 16 juillet devant la Migros du Shopiland de Schonbühl pour protester contre l'annonce de la baisse du prix du lait annoncée par ELSA- le transformateur de Migros - à ses producteur.trice.s de lait au 1er juillet 2019. Cette annonce de baisse de prix du lait est inacceptable et incompréhensible ; alors que la situation du marché laitier en Suisse comme en Europe vit actuellement une embellie. Cette décision ne va faire qu'aggraver la situation déjà catastrophique des producteur.trice.s de lait Suisse.

Au moyen d'un cercueil représentant le.la dernier.ère producteur.trice de lait Suisse, nous - Uniterre mais aussi les organisations paysannes Big-M, BZS (Bäuerliche Zentrum Schweiz) et BBK (Bernische Bäuerliche Komitees) - avons exprimés notre mécontentement envers ELSA/Migros et demandons un retour en arrière sur cette décision scandaleuse.

Ci après: le discours lu lors de l'action expliquant la situation et les faux arguments mis en avant par ELSA/Migros pour justifier cette baisse de prix.

Discours

Revue de presse:

https://www.agrihebdo.ch/news/la-baisse-de-trop-/5...

https://www.agrihebdo.ch/video/nos-videos/83?LinkI...

https://www.srf.ch/play/tv/10vor10/video/fokus-in-der-schweiz-grasen-immer-weniger-milchkuehe?id=c624aaf0-c824-4791-ab93-726ad2adc3bc

https://www.bauernzeitung.ch/artikel/milchpreissen...

https://www.schweizerbauer.ch/politik--wirtschaft/...

https://www.badenertagblatt.ch/wirtschaft/bauern-p...

https://avenue.argusdatainsights.ch/kundenartikel/...

https://avenue.argusdatainsights.ch/kundenartikel/...

mardi, 18 juin 2019

Les pesticides extrêmement dangereux représentent un enjeu de santé publique majeur. Comment réduire les risques pour la santé et l’environnement ? Face à l’urgence, quelle est la responsabilité des fabricants ? Et celle de la Suisse, qui héberge le leader mondial de ce marché ? Nous en discuterons le 18 juin, avec des figures emblématiques de différents horizons.

  • Ada Cristina Pontes Aguiar, chercheuse en médecine à l’Université de Ceará (Brésil)
  • Baskut Tuncak, Rapporteur spécial des Nations unies sur les substances toxiques et les droits humains
  • Jayakumar Chelaton, directeur de Pesticide Action Network India
  • Laurent Gaberell, expert en agriculture, biodiversité et propriété intellectuelle, Public Eye
  • Roman Mazzotta, Head Crop Protection Legal, président de Syngenta Suisse
  • Reginald Fitzgerald, Centre suisse de toxicologie humaine appliquée, université de Bâle

Modération :

  • Maren Peters, journaliste économique à la radio suisse alémanique SRF

Organisé par Public Eye

Langue : anglais

vendredi, 17 mai 2019

Inscription jusqu’au vendredi 3 mai 2019 à info@er-ca.ch
Veuillez vous inscrire assez tôt. Le nombre de places est limité !


09h30: Arrivée (café, rencontre, réseautage)


10h00: Accueil et introduction - La Charte et sa signification et les discours d'introduction

Présentation du projet de recherche en trois parties «Comment se nourrit Bienne au niveau régional ?» pour une stratégie d’alimentation globale pour la région de Bienne par Martina Brun, directrice de l'étude.

La coopération au lieu de la concurrence - un moteur pour un développement régional durable : des projets réussis, des idées innovantes et leurs limites. Discours de Bettina Scharrer, Centre pour le développement et l'environnement (CDE) à Berne.

Possibilités d'ancrage institutionnel d'une politique alimentaire durable en prenant Genève comme exemple : politique d'approvisionnement, de quartier et de développementurbain et le label régional Genève Région - Terre Avenir. Rudi Berli est secrétaire du syndicat Uniterre et maraîcher au Jardin de Cocagne.


11h00 Atelier : Renforcer les cycles économiques régionaux et durables (identification et formulation des cycles)
• agriculture et commerce
• gastronomie et restauration
• commercialisation des produits régionaux
• développement du quartier, ville et région


12h30 synthèse


13h00 répas de midi (buffet local et bio)


14h00 Développement des objectifs : en fonction des thèmes mentionnés ci-dessus, nous formulerons des mesures et des objectifs qui s'intègrent dans une stratégie d’alimentation.


15h30 synthèse et prochaines étapes


16h15 conclusion suivie d’un apéritif


Accès avec les transports publics au Von Rutte-Gut: 9 :20 avec le train BTI (voie 12) de la gare de Bienne – arrivée 9 :27 à la gare de Sutz / à pied 5 minutes (suivre les flèches).
Avec la voiture:
Seul un nombre limité de places de stationnement est disponible. A l'arrêt BTI Sutz, tournez dans la
Dorfstrasse sur la route principale Ipsach-Ins. Environ 350 m jusqu'à Von Rütte-Gut.

pdf

samedi, 27 avril 2019

Souveraineté alimentaire

Un mouvement important est né !

Venez découvrir le MAPC samedi 27 avril à l'occasion de la journée internationale des luttes paysannes

Le petit mot du MAPC:

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer le lancement officiel du MAPC, le mouvement pour une agriculture paysanne et citoyenne.

Le MAPC est un mouvement qui veut rassembler les citoyen.ne.s et les acteur.trice.s des filières paysannes, artisanales et alimentaires locales de la graine à l’assiette!

L'ensemble de ses membres se réunit autour de valeurs communes à repenser ensemble: une nourriture de qualité, écologique et équitable.

Pour fêter la naissance du mouvement, nous vous invitons à une journée festive de 9h à 15h pour :

Découvrir le MAPC

Rejoindre le mouvement : NOUS AVONS BESOIN DES CITOYENS ET CITOYENNES!

Comprendre les enjeux de l'agriculture paysanne genevoise et de la souveraineté alimentaire

Avec le soutien de l'Agenda21 Ville de Genève et en partenariat avec Uniterre, la fracp, l'Alliance pour la Souveraineté Alimentaire, aprèsGE, l'affaire Tournerêve, SPP-la fêve, le Nid, les artisans et les paysans.

N’hésitez pas à visiter notre site internet en construction : mapc-ge.ch

Flyer

mardi, 05 mars 2019

Le CETIM, en collaboration avec la Plateforme souveraineté alimentaire de la FGC et Uniterre, a le plaisir de vous inviter à la table ronde pour la sortie du livre La Déclaration de l’ONU sur les droits des paysan.ne.s, outil de lutte pour un avenir commun.

Mot de bienvenue de Madame Sandrine Salerno, Conseillère administrative

de la Ville de Genève

Coline Hubert, auteure du livre

Henry Saragih, ancien coordinateur international de La Vía Campesina (Indonésie)

Geneviève Savigny, représentante de la Confédération paysanne (France)

Michelle Zufferey, représentante d’Uniterre (Suisse)


Modération : Melik Özden, directeur du CETIM

Entrée gratuite. Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire en envoyant un mail à contact@cetim.ch

Un apéritif offert par la Ville de Genève suivra la conférence.

flyer