lundi, 08 octobre 2012
RIEN DE NOUVEAU À BERNE
 
Alors que quatre fermes disparaissent par jour, que l'on tue l'agriculture paysanne tous les jours un peu plus, les discussions autour d'une nouvelle mouture d'une politique agricole sont sidérantes. Rien ne change dans le fond, les querelles politiques continuent, chaque camp se retranche dans ses certitudes idéologiques, bichonnant ses idées reçues.
lundi, 06 août 2012
Europe laitière: «On assassine les paysans!»
Avec l'acceptation du paquet lait par le Parlement européen «On assassine les paysans!», c'est ce qu'a déclaré le député européen José Bové lors de la récente action coup de poing de l'European Milk Board à Bruxelles. 5000 litres de lait ont été déversés devant le Parlement pour dénoncer la chute vertigineuse des prix du lait en Europe.
... lire la suite
 
lundi, 18 juin 2012
Soit nous résolvons les problèmes, soit nous paierons
Big M a lancé l'offensive. L'organisation alémanique a organisé trois débats participatifs dans les différentes régions laitières de suisse alémanique. Les familles paysannes y étaient invitées à exposer leurs solutions pour réglementer la produc- tion laitière du pays. Une tâche qui peut sembler désespérée mais qui finalement est juste, à savoir qu'enfin la parole est donnée aux perdants actuels, à savoir les familles paysannes.
vendredi, 18 mai 2012
Politique agricole sous la coupole
Nous y sommes! La politique agricole commence son parcours du combattant dans les commissions parlementaires, les pas perdus, les plénières. Les mois qui suivent sont la dernière occasion qui nous est donnée pour influencer le débat sur le dossier de la politique agricole qui régira les années 2014 à 2017. Si nous souhaitons véritablement marquer notre politique agricole du sceau de la souveraineté alimentaire, c'est un changement radical qu'il faut opérer.
dimanche, 15 avril 2012
Luttes paysannes: Mobilisations contre le productivisme
17 avril, journée internationale des luttes paysannes: en Suisse comme au Sud, les paysannes et paysans sont pris dans l'engrenage du capitalisme de marché et sont de plus en plus menacés dans leur existence comme dans leurs luttes syndicales. 
jeudi, 15 mars 2012
L'identité paysanne
Nous connaissons trop bien le tableau: l'autorité nous administre inlassablement son changement structurel et la destruction de fermes se poursuit; les prix aux producteurs sont à la baisse; le revenu agricole se situe loin en dessous du revenu moyen; l'accaparement des terres se poursuit sans obstacle; le négoce et les transformateurs abusent de leur pouvoir de négociation et font du chantage aux producteurs. 
jeudi, 16 février 2012
Berne: Les bottes du 2 mars
Nous étions plus de 250 personnes en bottes à Berne ce vendredi 2 mars 2012. Une botte géante de trois mètres de haut, ornée de slogans, pointait le Palais fédéral tout proche. Les bottes sont en effet le symbole des résistances paysannes. Chaussées quotidiennement dans les écuries, aux champs ou au jardin, elles deviennent malheureusement inutiles dans plus de 1000 exploitations agricoles qui doivent cesser leurs activités chaque année en Suisse. 
lundi, 16 janvier 2012
Mobilisation générale le 2 mars
Au moins 5 bonnes raisons d'aller à Berne

1) Nous paysans et sympathisants, nous nous mobilisons car nous souhaitons reprendre la place qui est la notre dans la filière alimentaire et laitière en particulier. Nous et nos organisations doivent être au centre des discussions et des négociations afin que nous puissions à nouveau être actif sur le marché. Nous devons retrouver le poids qui doit être le notre dans toutes les négociations.
jeudi, 22 décembre 2011
Le mot du président
«Toutes et tous à Berne le 2 mars!»
Chère famille paysanne, 
L'année qui s'achève a été difficile pour beaucoup d'entre vous. L'instabilité des filières, entre autre laitière, a provoqué une chute des prix continue, alors que la demande en produits de proximité ne cesse d'augmenter! Nos produits ont beaucoup de valeur, il faut en être conscient et s'en convaincre! Nos acheteurs en ont besoin absolument. Il faudra donc qu'ils finissent par y mettre le prix, quitte à en avoir moins.
mardi, 22 novembre 2011
Procès de quatre producteurs de lait
Liberté syndicale remise en question

Suite à l'action de Pringy de 2009, quatre des deux-cents producteurs présents sur place ce soir-là ont été condamnés par le Tribunal de Police du district de la Gruyère à 80 heures de travaux d'intérêt général avec sursis de 2 ans, une amende de 300 Frs en plus les frais de justice qui devraient se monter à plusieurs milliers de francs. Uniterre a fait appel afin de prendre connaissance des motifs précis qui ont motivés ce jugement.