mardi, 25 mars 2014
Dans le mille!
Dans son rapport qui clôture son mandat de six ans comme rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation, Olivier de Schutter dénonce clairement les systèmes alimentaires défaillants. Il estime que la logique actuelle ne doit pas être adaptée, mais inversée. Pour la bonne raison que  les systèmes alimentaires ne sont efficaces que pour l'agro-industrie qui optimise ses profits.
jeudi, 20 février 2014
La protection des terres agricoles - qu'est-ce qu'elle protège et de qui ?
Lorsque la terre disparait, la culture disparaît aussi. Il est donc grand temps de protéger les terres. Les différents milieux et partis politiques ont enfin découvert la thématique. Les enjeux sont de taille. Les paysannes et les paysans ne sont pas les seuls à vivre grâce à la terre, nous sommes tous face au mur. La question que nous devons soulever est la suivante : que perdons-nous, si nos terres agricoles disparaissent ?
vendredi, 31 janvier 2014
2014: année de l'agriculture familiale
L'ONU a proclamé 2014 comme l'année internationale de l'agriculture familiale. Dans de nombreux pays des comités ad hoc avec une composition plus ou moins improbable se sont mis en place. En Suisse, c'est l'Union Suisse des Paysans, Swissaid, Helvetas, le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) et d'autres qui mènent le bal.
mardi, 17 décembre 2013
Exercice alibi ?
L'agriculture et l'alimentation sont des thèmes tendance qui suscitent convoitises parmi les organisations agricoles et les partis. À peine la politique agricole 2014 mise sous toit, que de nombreux projets d'initiatives populaires fleurissent. Uniterre a pris le temps de retravailler son texte datant de 2008 qu'il avait retiré au profit d'une initiative parlementaire de Jacques Bourgeois sur la souveraineté alimentaire n'ayant au final rien apporté de concret dans la nouvelle loi sur l'agriculture.
vendredi, 29 novembre 2013
PA 2014-2017: passons à autre chose!
Les ordonnances liées à la nouvelle politique agricole viennent de sortir. Les réactions des milieux concernés? Fatalisme tinté d'une insatisfaction larvée, commentaires attristés sur ce que les uns perdent et les autres gagnent. Ce qui a toujours été assez clair, c'est que les grandes lignes n'ont pas bougé: évolution des structures, emballage écologique, plus de pouvoir au marché, ouverture des frontières, moins de surveillance de l'Etat; rien n'a changé.
vendredi, 11 octobre 2013
Paysannes, paysans, quelles sont les raisons de notre engagement?
Nous nous levons à l'aube, travaillons la plupart du temps sept jours par semaine, fréquemment sous la pluie et le vent. Les vaches vêlent à trois heures du matin et lorsqu'elles tombent malades, nous dormons mal. Quant aux vacances, elles sont une denrée rare. Pour qui et pour quoi faisons-nous tout cela? Et avec quel soutien?
lundi, 09 septembre 2013
Hommage à la communauté qui nous nourrit
Nous avons perdu l'habitude de toucher les aliments. Plastifiée, emballée sous double couche, pré-découpée, barquetée, la nourriture s'est industrialisée. Au point que nos enfants ne savent plus à quel saint se vouer: poissonstick sans tête? Lait-berlingot sans vache? 
mardi, 20 août 2013
L'Office fédéral de l'agriculture pousse la filière laitière au libre-échange. Après la suppression d'une gestion des quantités publique (contingents laitiers) et quatre années de crises laitières aux conséquences désastreuses pour les familles paysannes, l'administration fédérale, par l'intermédiaire de l'OFAG, pousse à une nouvelle étape de libéralisation. Cette fois, il s'agit de d'ouvrir le marché suisse pour l'ensemble des produits laitiers (le secteur du fromage étant déjà libéralisé).
mardi, 18 juin 2013
Le travail de la Commission Lait porte ses fruits
Il y a des semaines plus réjouissantes que d'autres. Celles du mois de mai furent excellentes. Les paysans d'Uniterre ont remporté deux batailles, et non pas les moindres, puisque l'une est d'envergure européenne et l'autre nationale, et qu'elles concernent l'ensemble des producteurs-trices de lait. 
vendredi, 17 mai 2013
Suivi critique de la politique agricole

Deux sections, Genève et Zurich/Winterthour, ont décidé de soutenir le référendum contre la PA 14-17, alors que le comité d'Uniterre s'est abstenu de prendre une décision finale en l'absence d'un consensus. La Présidence a pris la responsabilité de laisser deux sections s'engager au sein du comité référendaire. 
Le comité référendaire est aussi composé par La Vrille, Landwirtschaft 2020, d'autres organisations paysannes et de politiciens (1*).